Patrimoine

Église de St-Didier

L’ancien édifice démoli en 1868 a fait place à un nouveau monument de style ogival érigé avec des pierres bleues granitiques. Imposante stature reconnaissable par ses 2 clochers carrés de part et d'autre de la nef.


Église dédiée à Saint-Didier, évêque de Vienne. À remarquer à l'intérieur : la salle baptismale, la chaire, l'autel, la statue du saint. Pendant les guerres de religion, en 1590, les royalistes viennois livrèrent le village et ses habitants aux flammes. Seul souvenir de cet épisode tragique, une cloche datée de 1590 (classée monument historique) au fond de la nef.

Église de St-Didier

Église de St-Maurice

L’église a été bâtie au XIXe siècle danbs un style néogothique.
La flèche du clocher est recouverte de tuiles vernissées (motif bicolore rouge et jaune).

 

Église de St-Maurice

Église de St-Sorlin

L’église de St-Sorlin est dédiée à Saint Saturnin, évêque de Toulouse, martyr au IIIe siècle.

Sa partie la plus ancienne (choeur ogival) date du XVIe siècle.

Église de St-Sorlin

Aqueduc romain du Gier

L’aqueduc du Gier est un des aqueducs antiques de Lyon desservant la ville antique de Lugdunum. Il est le plus long des quatre aqueducs ayant alimenté la ville en eau, et celui dont les structures sont le mieux conservées. Il doit son nom au fait qu'il puise aux sources du Gier, affluent du Rhône. Les vestiges de l'aqueduc font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le 20 mars 1912.

Allant de Saint-Chamond à Lyon, il est visible à Chabanière sur les secteurs de Saint-Maurice-sur-Dargoire et Saint-Didier-sous-Riverie.

 Un sentier balisé permet de le visiter.

Aqueduc romain du Gier

Espace naturel sensible du Bozançon

L’inscription du vallon du Bozançon au titre des Espaces Naturels Sensibles est effective depuis le 18 mars 2005.
Situé sur le territoire du Pays Mornantais, le site couvre 1500ha sur les communes de Chabanière (secteurs de Saint-Didier-sous-Riverie et Saint-Maurice-sur-Dargoire), Riverie et Sainte-Catherine.


Aux contreforts du Massif Central (roches métamorphiques, sols à caractère acide), l’ENS de la vallée du Bozançon se caractérise par un relief très prononcé (de 220 m pour la vallée du Gier à 831 m d’altitude). On y observe de fortes amplitudes thermiques et des précipitations abondantes à l’automne comme au printemps.

Espace naturel sensible du Bozançon

Lac de la Madone

Le site de la Madone est situé sur les communes de Mornant (14 ha) et Chabanière (secteurs de Saint-Maurice-sur-Dargoire pour 8 ha et de Saint-Didier-sous-Riverie pour 1 040 m²), à 1h à pied depuis le bourg de Saint-Maurice et à 10 mn en voiture.

Idéal pour vos sorties pêche en famille, ses pelouses naturelles sont entourées d'une grande variété d'arbres dont 3 500 pieds plantés par la COPAMO en 1997. 16 tables de lecture vous invitent à découvrir les caractéristiques de ce paysage en parcourant le chemin pédestre qui entoure le lac.  

Sur place : parking et tables de pique-nique.

Lac de la Madone

Madone du Peu

Statue érigée au sommet de la colline du Peu (507 m), bénie par le Cardinal Gerlier le 13 septembre 1953. À proximité du parc de la mairie de Saint-Maurice, magnifique panorama sur le plateau mornantais, la vallée du Gier et le massif du Pilat.

Madone du Peu

Sanctuaire Notre-Dame-de-Lourdes

Édifié dans les années 50 par les habitants de Saint-Sorlin et l'abbé Vautrin dans un cadre offrant une vue imprenable sur la chaîne des Alpes et le Pilat, ce lieu est constitué d'un jardin dédié à Sainte-Bernadette, d'une réplique de la grotte de Lourdes, d'une chapelle et d'une esplanade.

Situation : avant de quitter le bourg de Saint-Sorlin direction Riverie, prendre à gauche la montée des Roches.

 Téléchargez le document d’information

Sanctuaire Notre-Dame-de-Lourdes